Place Saint-Melaine

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La place Saint-Melaine se situe dans le quartier 2 : Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin et prend son origine rue Général Maurice Guillaudot. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 1 décembre 1900[1] même si la place est déjà évoquée en 1820. Il s'agit en fait de l'ancien parvis de l'abbaye Saint-Melaine qui faisait autrefois office de cimetière[2]. Ce site portait le nom de "colline du Champ du Repos"[3].

Un des nombreux hôpitaux militaires complémentaires de Rennes: l'hôpital 41 installé dans la faculté de Droit
Fac de droit puis rectorat d'académie

Cette voie rend hommage à Saint-Melaine, évêque de Rennes au VIe siècle.

Elle est bordée au nord par l'ancien palais épiscopal. Jean d’Estrades, nommé abbé de l’abbaye Mauriste « Saint-Melaine » de Rennes dans les années 1670, est à l’origine du projet de palais épiscopal. Ses armes figurent sur le fronton.

Le palais fut élevé au rang de manoir abbatial à partir de 1666. En 1720, une aile fut ajoutée à l’ouest pour séparer le palais de la rue. L'évêché abandonné en 1789 fut transformé en musée et, lors du rétablissement du culte, l'ancienne abbaye de Saint-Melaine fut rendue à sa destination de palais épiscopal en 1815 et devint palais archiépiscopal, lorsque Mgr Godefroy Brossays Saint-Marc fut élevé au cardinalat, le 3 janvier 1859. Ce fut ensuite la faculté de droit, jusqu'à la fin des années cinquante du 20e siècle, un moment hôpital militaire complémentaire (n° 41) pendant la Première Guerre mondiale, puis rectorat d'académie. L'édifice n'a plus de destination.



Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références